Pôle Formation

a2pole_formation

«  Les dynamiques de Relais à partir du lien Famille-Ecole »

plan_formation

Définition du Pôle Formation :

« A partir de la porte d’entrée de l’école :
> construire un tissu relationnel fiable et durable entre les professionnels de l’école, l’élève, les membres de sa famille et les autres professionnels à la périphérie de l’école  en développant un Travail Thérapeutique de Réseau
> utiliser les possibilités et les ressources qu’offre un lieu carrefour des champs pédagogique, éducatif, psychologique, social, du soin et du contrôle
> favoriser la rencontre effective des différents partenaires engagés et interpellés par les membres d’une famille. »

Des journées de formation sont proposées à l’attention du personnel Education Nationale.
Des journées de « Formation-Action » sont proposées à l’attention de tous les différents partenaires éducatifs soit dans le cadre d’une communauté d’agglomération, soit dans un cadre plus large de formation continue.

formation_01 formation_02

Exemples d’Actions de Formation durant l’année 2008-2009 :

tableau_formation

Les constats :

C’est une  collection, une constellation de constats à partir de témoignages de jeunes, de parents, de professionnels
Il s’agit d’une récolte sélective de demandes et de constats qui nous met au travail :
D’une part, la famille a placé tous ses espoirs dans le monde scolaire et peut basculer dans une plainte permanente, douloureuse pour les professionnels impliqués, quand les attentes sont déçues.
D’autre part, les enfants sont la cible de toutes les bienveillances.
Les institutions sont centrées sur eux et en même temps  sont à la recherche de la distance adéquate permettant de construire des liens fiables entre jeunes, familles et professionnels concernés.

Un public de jeunes en évolution :
> L’enfant porte des signaux d’appartenance à son milieu familial : qu’en faisons-nous ? qui doit les reconnaître ?
> Les jeunes sont curieux du monde des adultes qui les attend ; ils veulent saisir  des éléments de ce monde-là et se montrent  exigeants même si ces exigences ne sont pas adaptées à leur maturité. Les enfants s’intéressent au monde des adultes – qu’ils veulent améliorer -plus qu’au monde préparé par ces mêmes adultes ! : comment reconnaître ces efforts-là ?
> L’enfant est au cœur des bienveillances de tous : comment entendre les exigences des jeunes dans la préparation du futur ?

Des adultes qui appellent à l’aide !
> Tous les parents veulent la réussite de leur enfant ; d’après eux, elle passe aussi par la réussite scolaire.
> L’école est donc un des lieux de rencontre des relations et des apprentissages ; les questions de confiance, de l’établissement des liens de confiance sont  sans cesse  remises en question.

Une remise en question des professions

> Les enfants et les jeunes se présentent comme des  «  alter ego » de l’adulte au niveau des droits, révélant ainsi un paradoxe de l’égalité : Comment les adultes peuvent-ils être reconnus dans l’exercice d’une autorité dans ce nouvel équilibre ?
> La famille est souvent décrite comme défaillante, les jeunes, décrits comme vivant dans une rupture de cadre. Les enfants, les adolescents dits parentifiés deviennent-ils les soutiens privilégiés d’un ou de leur deux parents. Dans ce contexte, quel sens prend leur activation à l’école ?
> La préoccupation des enseignants et de la communauté éducative est grande face aux actes posés à l’école par le jeune.

formation_03

Les objectifs des formations à Ecole et Famille :

Mettre en route et transmettre des outils, des dispositifs, de la méthodologie qui permettent
> de sortir du sentiment d’isolement
> de répondre au manque d’efficacité  des compétences spécifiques des professionnels en situation difficile et complexe
> d’identifier une dynamique des ressources

Repérer  les différentes formes de compétences.
D’abord les compétences spécifiques pour repérer et mettre en valeur ensuite des compétences du registre du « Savoir-être »
Les développer pour passer au registre du «  vivre ensemble »

Former aux pratiques de relais.
Le relais développe cette mobilité nécessaire pour accompagner l’exclusion sous toutes ses formes et pour favoriser l’inclusion, l’adaptation.
A l’occasion de  relais, la qualité relationnelle  existe et prend une autre forme dans un réseau.

Identifier, valoriser et reconnaître les différents parcours dans un réseau : celui des jeunes scolarisés, celui de leurs familles et des professionnels.

La formation d’Ecole et Famille s’appuie sur les concepts de la Thérapie Contextuelle, des théories systémiques et de la « Clinique de la Concertation » , des Sciences de l’Education, de la Médiation  éducative.
La question de l’éthique relationnelle est au cœur de cette recherche.

Toute réflexion sur la naissance et le devenir de la relation fiable s’appuiera sur la reconnaissance des savoir faire des membres des familles, des professionnels de l’école, de leurs capacités intuitives, de leur désir d’engagement et de leur souci d’aider l’enfant à grandir.

Quelque soit la place qu’occupent les professionnels dans l’institution, la qualité relationnelle est sans cesse au premier plan et est déterminante tant pour le succès des élèves dans leur passage à l’école, pour le bien être des professionnels qui y travaillent, que pour la réassurance des familles.

formation_04 formation_05

Bilan du Pôle de Formation

L’ensemble des activités de Formation  données a représenté :
a.    98 demi-journées d’animation
b.    45 demi-journées de préparation et d’évaluation.
c.    Participation d’un nombre de  professionnels variant de 15 à 50 professionnels  par demi-journée.

220  participations de professionnels sur l’ensemble des formations proposées.

Projets et perspectives du Pôle de formation

> Continuité de la Formation-Action dans le cadre de la communauté d’Agglomération de Cergy-Pontoise organisée en deux temps : des matinées théoriques développant un thème concernant les pratiques de réseau et des après-midis pratiques à partir de situations complexes qui ont mobilisées plusieurs services

> L’Est du département du Val d’Oise souhaiterait, par l’intermédiaire de plusieurs associations et institutions, mettre en place une Formation-Action aux Pratiques Thérapeutiques de Réseau

> L’APAD souhaite un travail d’accompagnement et de soutien d’enseignants qui interviennent à domicile pour le suivi scolaire d’enfants malades, souvent en fin de vie. Un travail d’élaboration s’est effectué avec la MDPH et les professionnels EN de l’APAD.

> Les équipes INTERPRE du département dans le cadre de centre de ressources départemental souhaitent continuer le travail amorcé avec une recherche et d’écriture plus approfondie à partir de situations.

> Soutien institutionnel aux équipes du SSE des Hauts de Seine

> Accompagnement des pratiques avec les équipes TISF et auxiliaires de vie de Pontoise

> Animation d’un groupe de chefs d’établissement du 95 et d’un groupe de Conseillers principaux d’éducation.

> Elaboration pour 2010  d’une Formation Ecole et Famille : « Mutualisation des Ressources et des liens Famille-Ecole-Quartier-Cité » déclinée sous la forme de modules de sensibilisation  ou sous la forme d’une formation de dix journées.