Pôle Réseau

a2pole_reseau

Objectifs du Pôle

> Répondre aux demandes des établissements scolaires, des responsables de structures locales (centres sociaux, maisons de quartier, services municipaux) qui souhaitent favoriser le travail d’équipe et de groupe sur le thème des liens Famille-Ecole-Quartier-Cité.
> Mettre en place les conditions nécessaires à la rencontre parents-enfants-professionnels et au débat entre acteurs
> Renforcer la reconnaissance mutuelle ainsi que les liens entre les adultes qui contribuent à l‘éducation et au bien être des enfants
> Travailler la place de chacun, afin que son engagement soit facilité et reconnu

pole_reseau

pole_reseau_schema

Spécificités du Pôle

La spécificité de ce pôle est d’intervenir sur le lieu où des personnes vivent et/ou travaillent ensemble, avec la volonté d’entendre une demande dans l’espace où elle a émergé, dans son contexte.
Le choix, pour les professionnels d’Ecole et Famille, de se déplacer vers l’espace des demandeurs permet de reconnaître les engagements des acteurs directement concernés, de renforcer les liens qu’ils ont de fait entre eux – par exemple par l’appartenance à un établissement, un quartier, une ville -, et de s’engager avec eux.

reseau_01

Méthodologie du Pôle Réseau

1.    Les personnes ressources du Pôle Réseau
> L’équipe de permanents, dont la médiatrice dans l’action éducative, responsable de la coordination des activités du Pôle Réseau et une psychologue clinicienne à mi-temps.
> Le consultant formateur, qui chemine avec Ecole et Famille depuis sa création en 1999
> Les professionnels relais : il s’agit de professionnels de L’Education Nationale qui co-animent des rencontres du Pôle Réseau avec un permanent de l’association. Ce groupe est constitué cette année d’un Enseignant Spécialisé du premier degré et d’un Enseignant du second degré.
> Les porteurs des projets locaux qui assurent le travail de proximité au quotidien et soutiennent les dynamiques de réseau sur leur terrain.
> Des intervenants ponctuels, identifiés comme personnes ressources sur des thématiques spécifiques, qui peuvent, par exemple, apporter une expertise dans des conférences-débats
2.    Les étapes de travail proposées pour la mise en place des projets
> Recueil des demandes, questions, attentes du (des) commanditaire(s)
> Analyse de la demande avec un noyau de personnes concernées et élaboration d’un « état des lieux » partagé
> Proposition et construction concertée des différentes étapes de l’action
> Préparation des interventions : coordination et relais d’information, élaboration d’outils, organisation pratique, invitations et réflexion sur la circulation des informations
> Réalisation du travail de groupe : une co-construction à partir d’un cadre et de principes régulateurs qui valorisent les ressources et les engagements de chacun
> Bilans d’étapes-évaluations : une pratique réflexive soutenue


3.    Des espaces de réflexion sur les pratiques

Des réunions de pôle, des réunions inter-pôles, des supervisions-intervisions contribuent à l’élaboration de processus dans une pratique réflexive.

Actions menées sur 2008/2009 :

reseau1

1.    LIEN COLLEGES – FAMILLES : UNE ACTION EDUCATIVE
Analyse de l’offre : 3 axes d’intervention, distincts et complémentaires, proposés aux collèges :
1.    Sensibiliser les équipes éducatives (G1)
Cette action vise à proposer des clés de compréhension des relations professionnels-collégiens –parents, afin d’appréhender les situations complexes et de diversifier les pistes de réponses.
2.    Accompagner les projets en direction des familles (G2)
Il s’agit ici de soutenir un projet spécifique du collège, en s’appuyant sur l’analyse du contexte, de l’environnement de l’établissement.
3.    Favoriser le partage d’expériences entre établissements (G3)
L’association Ecole et Famille vise à impulser, à favoriser, et à animer des échanges entre les équipes des collèges ayant mis en place des projets en direction des familles

Eléments de méthodologie
> Phase de sensibilisation des personnels aux ressources des liens Collège-Famille-Cité et aux pratiques du relais interprofessionnel
> Travail de concertation à partir d’une situation-problème complexe, d’un évènement
> Phase de capitalisation, de transfert méthodologique

2.    L’ACTION EN LYCEES : L’ACCOMPAGNEMENT DE L’ACCROCHAGE SCOLAIRE
Contexte et Objectifs :
Ecole et Famille  développe depuis 2004/2005 un travail de partenariat avec des lycées valdoisiens dans le cadre du dispositif « Réussite Pour Tous » financé par le Conseil Régional, relayé par la Mission générale d’insertion de l’Education nationale (MGI EN). L’association propose une offre de partenariat contextualisée, prenant appui sur les axes d’action privilégiés par les chefs d’Etablissements, pilotes des projets, ainsi que par les membres de l’équipe éducative initiateurs et/ou relais opérationnels dans la mise en œuvre du projet.
Les projets « Réussite Pour Tous » s’orientent selon les axes suivants : rescolarisation ; soutien personnel ; expression/image de soi ; savoirs de base ; accueil et accompagnement ; mobilisation ; accompagnement à la scolarité ; expérimentation ; handicap/dyslexie ; accès à l’enseignement supérieur.
A l’échelle d’un établissement, un objectif retient ainsi l’attention de nombreuses équipes : favoriser la réussite en classe de seconde.

Actions menées :
> Lycée Camille Claudel : Vauréal

> Lycée Galilée : Cergy

> Lycée Paul Emile Victor : Osny
A ces rencontres formelles s’ajoutent des temps plus informels avec les professionnels porteurs du projet, notamment sur les comptes rendus des rencontres –rédaction, circulation- et le plan de communication de l’action.

> Lycée Simone de Beauvoir : Garges
3.    LE TRAVAIL DE RESEAU SUR DIFFERENTS TERRITOIRES

Argenteuil : Centre socio-culturel associatif « La Maison Pour Tous »
Groupe d’échanges Parents-Jeunes-Professionnels depuis 2005
Objectifs : Créer un espace de rencontre entre les parents, les équipes des établissements scolaires, les animateurs de l’accompagnement à la scolarité, les institutions, associations et habitants du quartier pour :
> échanger sur les perceptions et les représentations de chacun concernant l’accompagnement à la scolarité, ainsi que sur les préoccupations communes, les attentes mutuelles
> afin d’ajuster la place des parents et des professionnels, de mieux se connaître et se reconnaître,  d’aborder les difficultés rencontrées et de chercher ensemble des ressources.

Cergy : les Ateliers de la Médiation Educative
Le Service PRE-Médiation Educative de la ville de Cergy invite à débattre de questions d’éducation et de scolarité :
> les parents dont les enfants sont scolarisés dans les établissements scolaires de la ville
> les professionnels de l’école élémentaire, des collèges
> les travailleurs sociaux et professionnels de proximité (éducation, santé, social)
Les jeunes et les enfants peuvent se joindre au groupe.
Les thèmes des rencontres sont choisis avec les participants au groupe. Une rencontre par mois (soit 10 par an) a lieu à l’Hôtel de ville, dans un collège ou une Maison de quartier.

Eragny : Collectifs d’échanges de la « Réussite éducative »
Le « Collectif des partenaires de la Réussite Educative » (depuis 2005) et le « Collectif des parents » (depuis 2008) constituent deux  des cinq instances du dispositif local. Autres instance : le Conseil Consultatif (organe de pilotage institutionnel), la Cellule de Réussite Educative (temps de rencontre entre une famille et les professionnels directement concernés par sa situation), la Clinique de Concertation réunissant depuis mars 2009, tous les deux mois environ, l’ensemble des acteurs mobilisés par des situations de détresses multiples et sévères.
Le « Collectif des partenaires de la Réussite éducative » est un espace de mise en commun de pratiques et d’analyse de situations en vue de développer le travail en réseau des partenaires du dispositif. Il  est conçu comme  un espace de confrontation qui permet aux professionnels de puiser des ressources pour interroger et conforter leurs pratiques, entre eux et avec les usagers ; il s’est réuni deux fois sur 2008/2009.
En effet, l’année 2009 constituant un temps d’évaluation des PRE à l’échelle nationale, l’équipe a souhaité privilégier :
> un accompagnement sur cet axe de travail sur la base d’un référentiel construit en 2008 au niveau départemental avec le soutien du Pôle de Ressources pour la politique de la Ville
> le développement de la « Clinique de Concertation » sur le territoire municipal
> la poursuite du « Collectif de Parents » directement concernés par le PRE

Louvres : Développement Local de la ville, Conférence-Débat, 18 Octobre 2008
> Participation d’une centaine de parents d’élèves et d’intervenants professionnels.
> Thème  « Quelle école voulons-nous pour nos enfants ? »

Osny : projet « liens Famille-Ecole » porté par le Service « Vie des Quartiers »
Objectifs opérationnels
> Renforcer les liens Ecole-Famille en décloisonnant ces deux sphères
> Favoriser et impulser des occasions de rencontres entre adultes impliqués dans la scolarité et l’éducation des enfants ; favoriser la reconnaissance mutuelle, le partage des enjeux et des responsabilités de tous les adultes qui contribuent à l’éducation des enfants sur un même territoire
> Co-construire la mise en place d’espaces de débat, de concertation, de confrontation de points de vue

Démarche proposée en 5 étapes dont les deux premières réalisées sur l’année scolaire précédente :

> La participation d’un adulte-relais  et coordinateur du « pôle parents relais » aux ateliers femmes mis en place sur deux quartiers prioritaires, a permis d’entendre la voix des parents et de transmettre leurs attentes (février, avril 2008)
> Le recueil du point de vue des professionnels a été réalisé dans les établissements scolaires concernés et dans le quartier, auprès des directeurs des écoles élémentaires, également des professionnels locaux du secteur socio-médico-éducatif et du tissu associatif local (février à mai 2008)
> Après ces rencontres visant à co-construire un état des lieux, des occasions de rencontres ont été impulsées avec l’ensemble de ces acteurs concernés : responsables institutionnels

Villiers le Bel : Maison de Quartier Salvador Allende
La Maison de Quartier Salvador Allende organise des rencontres « Famille-Ecole-Quartier » dans une ambiance conviviale pour permettre aux participants de mieux se connaître, de développer la confiance entre les habitants et les professionnels, en facilitant l’expression des attentes et en étant à l’écoute des difficultés rencontrées par les différents acteurs. Pour cette 4ème année, quatre rencontres ont eu lieu, précédées d’un travail de définition du projet pour l’année et une dernière séance pour le bilan.
La participation des élus et des employés de la mairie est remarquable sur ce lieu. On peut aussi apprécier la participation de plusieurs habitants du quartier voisin Boris Vian, de parents délégués ainsi que celle de plusieurs associations locales. Une réorganisation de l’administration des Maisons de Quartier est prévue pour 2009-2010 dans laquelle le projet n’est pas reconduit.

reseau_02

Réseau Départemental d’Accompagnement à la Scolarité

Réseau Départemental d’Accompagnement à la Scolarité (RDAS) :
Contexte : Le Réseau Départemental s’est constitué progressivement depuis plusieurs années sous l’impulsion du Conseil Général du Val d’Oise/ Service des Actions Educatives pour fédérer les associations d’Accompagnement à la Scolarité.
Quatre associations  -Ecole et Famille, la Ligue de l’Enseignement, Les CEMEA et Lignes d’Ecriture- ont proposé durant plusieurs années des formations, avant de se constituer sur 2008/2009 Comité de Pilotage du RDAS sous l’impulsion et avec le soutien du Conseil Général Activités développées :
L’activité de formation a donné lieu fin 2008 à deux interventions portant sur l’accompagnement à la scolarité et le lien avec les familles.
La participation à trois Comité de Pilotage réunis au cours du premier semestre 2009 a permis l’organisation le 16 juin d’une journée d’animation du RDAS pendant laquelle :
> les associations du Comité de Pilotage se sont présentées aux acteurs,
> des besoins de formations se sont  précisés
> des démarches et outils d’animation de la vie du réseau ont été questionnés

Perspectives :
Les publications « Objectifs Réussite» et « Actus »maintiennent la communication entre les acteurs du RDAS.
La convention signée avec le Conseil Général portant sur les deux années 2009-2010 permettra à « Ecole et Famille » de déployer sur le département quatre journées de formation « au lien avec les familles des jeunes accueillis » selon les paliers suivants : sensibilisation, mutualisation, approfondissement.
La valorisation des projets des associations de terrain et des liens qu’elles ont tissés sur les Territoires ainsi que la dynamique du Réseau devraient faire émerger les prochains objectifs à mener pour la suite.

reseau_03

Bilan Qualitatif

Dès l’origine de l’association, le « pôle réseau psychosocial » est né des demandes faites par les directions d’établissements scolaires pour que des interventions s’effectuent dans leurs structures afin de fortifier les liens avec les parents et/ou de surmonter des situations de conflits en classe.
Au fil des années, ce sont aussi des collectivités locales, municipales ou  associatives qui nous ont adressé des demandes.
En  2008/2009, les activités du « pôle réseau » se sont stabilisées en nombre de lieux d’intervention et développées en termes de charge de travail :
> Les actions réalisées dans les quartiers se sont poursuivies, à l’exception de l’une d’entre elles, avec le soutien actif de nos partenaires par le moyen de subventions ou de commandes de projets, de communes, associations, antennes ou services municipaux. Des besoins d’accompagnement des équipes, voire de formation au travail en  réseau de proximité  s’élaborent.
> La demande des établissements scolaires du second degré s’est globalement maintenue
- Le travail en collèges se poursuit, s’intensifie et s’affine sur le plan méthodologique grâce à la convention de partenariat avec le Conseil Général.
- Le travail en lycée semble à la recherche d’une nouvelle impulsion : Ceci nous encourage à préciser, à affiner notre méthodologie d’intervention, en concertation avec les établissements partenaires, la Mission générale d’insertion, la Région.
Ce travail dans les établissements scolaires nous demande d’être particulièrement attentifs à la place des personnels médico-sociaux, donc à la qualité du partenariat à poursuivre et à intensifier avec le service social et le service infirmier et médical scolaires.
> Notons qu’il n’y a pas eu de demandes émanant directement du premier degré (maternelle et élémentaire) en direction du pôle réseau. Toutefois, un certain nombre de projets construits avec des collèges ou des structures municipales ciblent la liaison primaire-secondaire dans une logique de sécurisation des parcours scolaires.
Lors des rencontres avec nos partenaires, il ressort que l’association est sollicitée pour :
>> ses principes, méthodes et outils permettant de travailler les liens de confiance entre les familles et l’école
>> pour la prise en compte des préoccupations, aussi bien des membres des familles que des professionnels de l’Education Nationale et de la vie de quartier.
C’est donc la vigilance portée sur l’attention multidirectionnelle, ainsi que les démarches et outils permettant de mettre concrètement en oeuvre les principes directeurs de l’action qui sont reconnus.

reseau_04

Pistes et Perspectives pour 2010

> Le travail avec les collèges du département se poursuivra, grâce au soutien du Conseil général du Val d’Oise. Les établissements partenaires s’inscrivent dans la continuité et le développement des projets sur l’ensemble du département, particulièrement sur les bassins éducatifs prioritaires.
> Le volume d’activité en lycée devrait se maintenir, deux nouveaux projets « Réussite pour Tous » émergeant dans des lycées à l’initiative de la MGIEN et venant compenser l’arrêt de l’action au lycée Galilée de Cergy.  L’hypothèse selon laquelle la qualité de la relation Lycée-Famille constitue un levier d’accrochage scolaire nécessite toutefois d’être approfondie, tout particulièrement par un travail auprès des équipes enseignantes.
> Les projets de Villes devraient se développer, sur la base des partenariats déjà engagés, des transferts d’actions de l’intérieur des établissements scolaires vers une dimension citoyenne élargie. Cela tient également à une compréhension plus grande de la complémentarité des pôles d’activité d’ »Ecole et Famille » par des élus de proximité, des équipes municipales.
> Enfin, pour développer notre efficacité, nous nous efforcerons de développer la disponibilité du Pôle  Réseau pour effectuer les bilans d’étapes et synthèses écrites nécessaires à la réflexivité des projets grâce à deux équivalents temps plein dédiés à ce Pôle.